Logo le 15rvh

BCG Tuberculose

La tuberculose est une des maladies infectieuses des plus meurtrières, avec plus de deux millions de morts chaque année. En France, le nombre de nouveaux cas s’élève à environ 5 500 chaque année, entraînant près de 700 décès. Le vaccin permet surtout d’éviter les formes sévères de la maladie chez l’enfant.

Tuberculose bébé
Depuis le 11 juillet 2007, l’obligation de vaccination par le BCG chez l’enfant et l’adolescent est suspendue au profit d’une recommandation forte de vaccination des enfants les plus exposés à la tuberculose, c’est-à-dire ceux qui répondent au moins à l’un des critères suivants :
  • enfant né dans un pays où la tuberculose est répandue ;
  • enfant dont au moins l’un des parents est originaire de l’un de ces pays ;
  • enfant devant séjourner au moins un mois d’affilée dans un pays endémique;
  • enfant ayant des antécédents familiaux de tuberculose (parents ou frères et sœurs) ;
  • enfant résidant en Ile-de-France ou en Guyane ;
  • enfant dans toute situation jugée par le médecin à risque d’exposition au bacille tuberculeux notamment les enfants vivant dans des conditions de logement défavorables (habitat précaire ou surpeuplé) ou des conditions socio-économiques précaires, ainsi que ceux en contact régulier avec des adultes originaires d’un pays où la tuberculose est répandue.
Concernant la vaccination des professionnels de santé, le décret suspendant l’obligation de vaccination contre la tuberculose des professionnels de santé a été publié le 1er mars 2019. Ainsi la vaccination par le BCG n’est plus exigée lors de la formation ou de l’embauche de ces professionnels.

Lorsqu’elle est nécessaire, la vaccination par le BCG doit être réalisée si possible à partir de l’âge de 1 mois et idéalement au cours du 2e mois, à l’exception des nourrissons de Guyane, de Mayotte ou ayant une personne de leur entourage atteint de tuberculose. Dans ce cas, la vaccination doit être pratiquée à la naissance. La vaccination peut être réalisée jusqu’à l’âge de 15 ans. Une intradermoréaction (IDR) à la tuberculine préalable à la vaccination n’est plus recommandée chez les enfants de moins de 6 ans, sauf s’ils ont résidé plus de 1 mois dans un pays à forte incidence de tuberculose. La revaccination ainsi que les tests tuberculiniques systématiques de contrôle n’ont plus lieu d’être pratiqués (arrêté du 13 juillet 2004).
Le vaccin BCG est un vaccin vivant atténué. Il est composé de bacilles tuberculeux vivants, mais affaiblis. Il est administré par voie intradermique sur la face externe du bras gauche.  Il ne doit jamais être utilisé chez les personnes infectées par le VIH. 
Chez les enfants nés de mère séropositive, la vaccination ne doit pas être pratiquée avant de s’être assuré de l’absence d’infection de l’enfant par le VIH. 
Le vaccin contre la tuberculose peut être prescrit par un médecin. Il peut être réalisé par un médecin (ou une sage-femme chez le nourrisson).
Ce vaccin n’est actuellement pas disponible en pharmacie. 
La vaccination n’est possible que dans les centres de PMI, les centres de lutte antituberculeuse (CLAT) et les centres de vaccinations. Dans ce cas, la prescription, la délivrance du vaccin et la vaccination s’effectuent sur place.
Le vaccin est administré par voie intradermique.